Les bienfaits du cresson - Jus de saison - détox et santé

Les bienfaits du cresson

Les valeurs nutritives du cresson

Cresson de fontaine cru haché, 1 tasse (250 ml)/35 g Cresson alénois cru, 1 tasse (250 ml)/55 g Cresson alénois bouilli, ½ tasse (125 ml)/70 g
Calories 4 17 16
Protéines 0,8 g 1,4 g 1,4 g
Glucides 0,5 g 2,9 g 2,7 g
Lipides 0,0 g 0,4 g 0,4 g
Fibres alimentaires 0,2 g 0,6 g 0,5 g

Les vertus du cresson

  • Un anti-cancer du colon et du poumon
  • Les isothiocyanates présents en abondance dans le cresson (surtout le cresson de fontaine) seraient excellents pour prévenir le cancer colorectal et celui du poumon chez les fumeurs en diminuant l’effet d’une substance carcinogène présente dans la fumée.
  • Favorise la santé maculaire
  • La lutéine et le zéaxanthine, deux caroténoïdes présents dans le cresson diminuent le risque de dégénérescence maculaire, de cataracte et de rétinite pigmentaire.

Vitamines et minéraux principaux

  1. Vitamine A

    Excellent apport dans le cresson cru ou bouilli (mieux assimilé par la femme que par l’homme)

  2. Vitamine K

    Excellent apport dans le cresson cru ou bouilli

  3. Vitamine C

    Bon apport dans le cresson cru ou bouilli

  4. Manganèse

    Apport dans le cresson cru ou bouilli

  5. Vitamine B2 (riboflavine), B6 (pyridoxine), B9 (folate), cuivre, phosphore, potassium et fer

    Apport dans le cresson cru ou bouilli

  6. Magnésium

    Apport dans le cresson cru ou bouilli (pour la femme uniquement)

     

Les précautions à prendre

  • Vitamine K et anticoagulants
  • Le cresson contient une quantité élevée de vitamine K. Cette vitamine participe à la coagulation du sang. De ce fait, les personnes sous médicaments anticoagulants doivent donc avoir une alimentation stable en vitamine K chaque jour. Les crucifères devront donc être consommés modérément, toutefois, ne les retirez pas de votre régime alimentaire, ils ont des vertus très intéressantes.
  • Lithiase urinaire et hyperoxalurie
  • Il est très fortement déconseillé aux personnes atteintes de lithiase urinaire, aussi appelée « calculs rénaux » ou d’hyperoxalurie (maladie de Crohn, et autres troubles intestinaux) de consommer du cresson qui pourraient avoir pour conséquence d’amplifier les douleurs.
  • Ne cueillez jamais de cresson sauvage
  • Soyez très vigilants, le cresson sauvage peut être contaminé par un parasite très dangereux à l’origine d’une maladie hépatique appelée distomatose. Cette maladie entraine une anémie qui peut être grave.

Comment choisir et conserver du cresson

Les feuilles doit être bien vertes et fermes, si elles commencent à flétrir l’aliment n’est pas frais. Attention à bien laver les feuilles qui contiennent généralement une certaine quantité de terre ou de sable.
Le cresson se conserve très mal, l’idéal est de le consommer le jour où vous l’avez acheté. A défaut, mettez les feuilles au réfrigérateur enroulées dans un linge humide.