Si vous atterrissez sur cet article de blog, c’est que vous cherchez à trouver la machine à jus qui vous permettra de manger le plus sainement. Après avoir consulté plusieurs sites, votre choix est fait. Ce ne sera pas une centrifugeuse car trop de vitamines et minéraux sont détruits avec l’échauffement.

Vous voulez conserver toutes la valeur nutritive d’un jus de fruits frais fait maison ou encore mieux d’un jus de légumes. Là, la difficulté commence. Quel modèle choisir ?

Après quelques recherches sur internet on retrouve très souvent citer l’extracteur de jus Omega comme modèle robuste et fiable. Même si c’est vrai, ce n’est pas le seul à l’être. On pourra cité également les extracteur de jus Kuvings, extracteur de jus Hurom, le très bon Zestpresso Z-500 ou encore le Biochef Whole Slow Juicer. Nous allons essayer d’y voir plus clair et d’apporter quelques éléments de réponse pour faire votre choix.

L’équipement des différents appareils

Globalement, ce critère peut être comme ne pas être important à prendre en compte. En fait, tous les extracteurs de jus sont tous fournis avec le bloc moteur déterminant la vitesse de rotation, une vis sans fin pour broyer les aliments, un pichet, un réservoir à pulpe sèche, une brosse nettoyage et un tamis.

On peut partir du principe qu’il s’agit là de l’équipement standard de tout appareil. Augmenter le nombre d’accessoire, revient à vouloir en faire plus avec son modèle. On peut par exemple vouloir réaliser des smoothies ou des purées pour bébé.

En souhaitant une machine avec une grande polyvalence, vous allez nécessairement devoir monter en gamme. L’excellent et très abordable extracteur Aicok vertical ne fera pas le poids. Il est tout simplement conçu pour ne produire que des jus (jus de fruits, jus vert, etc.). De même pour les appareils H.Koenig. Ce sont des appareils très performant et très simple d’utilisation. Ils ne vont cependant faire qu’une fonction. Produire des jus.

La qualité de pression et le rendement

Cette question est importante car elle induit le prix d’achat possiblement bien plus élevé mais aussi ce que vous économiserez après.

Tous les extracteurs n’ont en effet pas la même qualité de moteur et le design de la vis sans fin n’est pas identique. Une bonne qualité du moteur va permettre une constance dans le nombre de tours/minute sur un légume ou fruit. De même certains modèles ont la capacité d’adapter la rotation en fonction de l’aliment inséré. Un produit mou ou dur ne requiert pas la même vitesse de rotation.

De même pour les produits fibreux, la vitesse doit être adaptée afin de ne pas abîmer l’appareil. Les modèles les plus haut de gamme en sont capables.

Ensuite la qualité de la vis va permettre à fruit ou légumes équivalent d’obtenir plus ou moins de jus. C’est à dire de pouvoir vraiment extraire l’intégralité du jus de la pulpe. Ici aussi, tous les modèles n’ont pas la même valeur. En général, les modèles haut de gamme sont plus précis et ont des meilleurs rendements que les modèles plus low cost.

La régularité d’utilisation est-elle à prendre en compte ?

Bon si on pose la question, on peut se dire que oui. Un appareil sollicité très souvent pour effectuer une cure de jus va clairement devoir être de bonne qualité.

Les modèles les plus haut de gamme sont prévus pour tourner longtemps (presque 1h d’affilée) et donc vont pouvoir produire des jus pour une famille complète mais aussi tourner régulièrement.

Si vous êtes seul à opter pour l’alimentation vivante et que vous ne prévoyez pas de vous en servir tous les jours, alors un modèle autour de 100 euros sera très bien pour débuter. On parle ici de réalisation simple tel qu’un jus de carotte ou jus de pomme.

En revanche, vous avez déjà eu un extracteur par le passé ou vous voulez directement prévoir une utilisation intensive, alors opter pour un modèle égale ou supérieur à 250 euros.

L’aisance d’utilisation, un possible frein à prendre en compte

C’est pour nous le point important qu’il faut regarder. Un appareil facile à utiliser est un appareil qui sera utilisé. Si monter ou démonter l’appareil est trop long ou trop difficile, l’appareil ne sera pas utiliser et bien entretenu. Un nettoyage simple déjà est un minimum à exiger d’un appareil.

De même si introduire des aliments n’est pas simple et que vous devez découper en multiple petit bout tous les fruits et légumes, vous n’allez pas trouver ça pratique. Un extracteur avec une goulotte large est clairement un réel atout pour une utilisation régulière.

En résumé

Certain détails comme les accessoires, la finition avec ou sans BPA (Bisphénol) sont des choix personnels liés à votre usage. Il faut garder en tête qu’un appareil dont le prix est relativement élevé sera un appareil utilisé régulièrement. Vous vous y retrouverez dans le prix plus tard également avec le rendement qui sera meilleur.

On pourra en revanche s’attacher sur les fonctionnalités de l’appareil. Jus de fruit et légumes seulement ou smoothie, purée et lait végétal.

Des petits ajouts comme le système anti goutte sont également appréciable pour ne pas trop salir la cuisine.

Définir votre besoin est primordial pour ne pas être déçu de votre achat. Il ne vous reste plus qu’à obtenir votre modèle et vous lancez dans le jucing !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :